ARIL Services
ARIL Services

Comment la domotique facilite le quotidien des personnes dépendantes ?

14/09/2021 | Actualités Aril & Vous

Toujours plus innovante, la domotique apporte confort et sécurité aux personnes en perte d’autonomie. Évidemment, elle ne peut remplacer la bienveillance et les qualités professionnelles d’une aide à domicile. Mais les dispositifs développés pour rendre votre maison « intelligente » apportent de nombreux bénéfices. La domotique participe à votre maintien à domicile, elle vous sécurise et vous fait même réaliser des économies. Pour l’installation de systèmes toujours plus performants, vous pouvez prétendre à plusieurs aides financières et crédits d’impôts.

Qu’est-ce que la domotique ?

Le terme « domotique » vient de la contraction de « domus », la maison en latin, et du suffixe « tique », associé à la technique. La domotique regroupe l’ensemble des technologies permettant de contrôler, d’automatiser et de programmer des tâches au sein de votre logement. Elle fait appel aux dernières innovations en télécommunications, informatique et électronique.

Un système domotique se compose d’un centre de « pilotage » : box ou tablette qui centralise les commandes et d’objets contrôlables à distance.

Trois technologies sont utilisées pour rendre votre maison intelligente :

  • Les équipements sans fil, pilotés à l’aide de la Wifi et du Bluetooth, simples à mettre en œuvre,
  • Le réseau filaire plus fiable, mais qui nécessite des travaux plus ou moins importants dans votre logement,
  • La domotique via Courants Porteurs de Ligne ou CPL. Les informations transitent entre le boitier de commande et les objets connectés par l’intermédiaire des prises électriques.

Quelles sont les bénéfices de la domotique pour les personnes dépendantes ?

Que vous soyez senior ou personne en situation de handicap, la domotique possède de nombreux atouts pour faciliter votre quotidien. Elle garantit votre maintien à domicile, source de votre bien-être. La domotique contribue à :

  • Améliorer le confort de votre habitat,
  • Renforcer la sécurité au sein de votre domicile,
  • Réaliser des économies d’énergie.

Un habitat « intelligent », confortable et agréable

L’avancée en âge s’accompagne généralement d’une perte d’autonomie. Les gestes du quotidien deviennent plus compliqués. La domotique de confort participe au « bien vieillir » !

L’installation de volets roulants motorisés vous facilite la vie. Plus besoin de passer dans chaque pièce, de monter et de descendre des escaliers. Appuyer sur un bouton suffit à vous délester de cette tâche quotidienne. Le même système peut aussi s’installer sur votre porte de garage pour faciliter vos allées et venues.

Toujours au niveau des ouvertures, les fenêtres peuvent également être domotisées. Grâce aux commandes à distance, vous avez la possibilité de programmer leur ouverture quelques minutes par jour pour aérer les pièces. Renouveler l’air intérieur est primordial pour vous prémunir des affections respiratoires dues aux acariens et aux moisissures. Petit plus : les fenêtres connectées sont équipées d’un détecteur de pluie qui assure la fermeture automatique des fenêtres en cas d’intempéries.

Hormis une amélioration de votre confort, la domotique contribue aussi à la sécurité de votre logement.

Un logement plus sûr grâce à la domotique

Installez une alarme domotique

L’alarme connectée est le dispositif central de la domotique de sécurité. Contrairement à un équipement plus classique, elle vous permet une surveillance optimisée de votre domicile.

Grâce à des caméras, vous pouvez voir ce qui se passe au sein de votre foyer d’où que vous soyez. Il vous suffit de consulter l’application dédiée sur votre smartphone.

 

Télécommande pour la domotique

De nombreuses options sont disponibles pour faire fuir d’éventuels cambrioleurs. Vous pouvez simuler votre présence en déclenchant l’éclairage ou en ouvrant les volets à distance. Certains systèmes incluent également des détecteurs de mouvement intérieurs et/ou extérieurs. La domotique permet de vous prémunir contre les intrusions. Elle est également un atout dans la prévention des accidents domestiques.

Chaque année, en France, près de 20 000 personnes décèdent d’un accident domestique. Les seniors et les Personnes à Mobilité Réduite (PMR) sont particulièrement exposées. Souvent couplés à des dispositifs de téléassistance, des solutions domotiques existent pour prévenir ces drames. Il s’agit notamment des détecteurs et capteurs connectés.

Posez des détecteurs et capteurs connectés

Depuis 2015, l’installation d’un ou de plusieurs détecteurs de fumée est obligatoire dans tous les logements. Complété par la domotique, ce dispositif devient encore plus performant. Non seulement le détecteur de fumée connecté vous alerte du début d’un incendie par un signal sonore, mais il prévient aussi la caserne de pompiers la plus proche. Pour encore plus de sécurité, vous pouvez le coupler avec un détecteur de monoxyde de carbone.

Ces deux dispositifs sont les plus couramment installés au sein des foyers français. Mais sachez qu’il existe d’autres capteurs pour faire face aux aléas de la vie quotidienne. Une plomberie vétuste ? Pensez au détecteur de fuite d’eau. Une installation électrique défaillante ? Le détecteur de coupure vous alerte sur votre téléphone de l’arrêt d’un appareil informatique ou électroménager à risque (réfrigérateur, congélateur…).

Placez un chemin lumineux à LEDs

Chaque année en France, près de 400 000 personnes âgées sont victimes d’une chute accidentelle. Les conséquences physiques et psychologiques peuvent être sérieuses. Installer un chemin lumineux permet de réduire de 30 % les chutes nocturnes.

Des éclairages doux sont disposés dans vos couloirs, de votre chambre à la salle de bain par exemple. Ils se déclenchent par détection de vos mouvements. Ils balisent votre parcours et sécurisent ainsi vos déplacements. Équipé d’ampoules à LEDs, le chemin lumineux consomme peu d’électricité et est par conséquent, peu coûteux.

À l’aide de solutions intuitives, la domotique est donc une précieuse alliée pour votre sécurité au quotidien. Mais savez-vous qu’elle contribue également à vous faire faire des économies ?

La domotique au service des économies d’énergie

On estime qu’une installation domotique performante peut réduire vos factures énergétiques de 15 % en moyenne. Ce qui est loin d’être négligeable lorsqu’on bénéficie d’une petite retraite ou de l’Allocation aux Adultes Handicapés (AAH).

Tablette pour gérer la domotique

Un chauffage optimisé

Installer un thermostat programmable vous permet de réguler le chauffage en fonction de la température mesurée dans chaque pièce. Les radiateurs ne se déclenchent qu’en cas de besoin. Une fois la température de confort atteinte, ils se coupent. Ce qui limite les mauvaises surprises sur votre facture.

Une électricité économisée

Pour réduire votre consommation électrique, pensez aux détecteurs de présence ! L’éclairage ne se déclenche qu’à votre passage. Plus besoin de penser à éteindre la lumière en sortant d’une pièce. Le système le fait automatiquement.

Autre objet malin au service de votre budget : la prise électrique connectée. Elle permet d’allumer un appareil électrique à distance sur des plages horaires prédéfinies, de le déclencher uniquement pendant les heures creuses ou bien encore d’éteindre les équipements en veille, particulièrement énergivore.

 

Ces arguments en faveur de la domotique vous ont convaincu.e. Vous souhaitez équiper votre maison ou votre appartement. Plusieurs aides financières peuvent vous y aider.

La domotique comme soutien à l’autonomie : quels financements ?

L’ANAH (Agence Nationale de l’Habitat) propose des aides financières pour la rénovation énergétique et l’adaptation de votre logement.

Amélioration énergétique

MaPrimeRénov’ est une aide à la rénovation énergétique. Calculée en fonction de vos revenus et du gain écologique des travaux, elle peut notamment financer la pose d’un thermostat connecté. Deux autres aides peuvent éventuellement être mobilisées en fonction de l’ampleur des travaux : Habiter sain et Habiter serein.

Par ailleurs, vous pouvez les cumuler avec le crédit d’impôt transition énergétique et un éco-prêt à taux zéro.

Adaptation de l’habitat au handicap et au vieillissement

Les installations domotiques réalisées dans le cadre de l’adaptation du logement peuvent être en partie financées par l’aide Habiter facile de l’ANAH. Elle est calculée en fonction de vos ressources et de la constitution de votre foyer.

Par ailleurs, vous pouvez bénéficier d’un crédit d’impôt à hauteur de 25 % du coût des travaux. Enfin, votre caisse de retraite et votre conseil départemental peuvent aussi contribuer à ces dépenses spécifiques.

Z

Si vous vous sentez un peu perdu.e en ce qui concerne la mise en œuvre et le financement de vos travaux de domotique, pas de panique ! Nos professionnels de la rénovation à Cambrai vous proposent une solution complète. Ils vous aident à constituer vos dossiers de subventions et réalisent l’installation de ces dispositifs ingénieux.

Contactez ARIL Rénovation pour en savoir plus.